PASSONS AUX ACTES

 

paixLe 1er Janvier de chaque année est déclaré journée mondiale de la paix, et bien si chacun décidait juste pour un instant d’oublier ou de pardonner ce qu’il a subit de son prochain? Ainsi donc mes pensés vont aux pays en conflits. Que la rébellion et le gouvernement centrafricaines arrêtent et regardent un tout petit peu en arrière pour faire le constat de leur marche jusqu’à ce jour; qu’ils jettent un coup d’œil sur le cas du Mali et de la Syrie qui attendent toujours le secours qui viendrait du conseil de sécurité de l’ONU. Et, un peu plus tôt sur la révolution dans les pays du Maghreb qui n’a rien apporté pour le moment à ces pays, et au loin sur l’intervention militaire en Afghanistan.

Notons que les armes ne sont pas la meilleur solution pour résoudre un conflit mais seul le dialogue nous permet d’y arriver.

La paix n’est pas un mot mais un comportement.

Ne devons nous pas tourner nos regards sur le présent pour préparer notre avenir?

Publicités

LE MONDE FACE AUX ARMES

arme léger colt

 

 

 

 

Aucun jour ne passe sans que l’on ne parle de mort. Une mort mais pas n’importe laquelle, se sont des victimes décédées à la suite des combats armés.

Le problème est que les principaux victimes sont pour la plupart des civiles (80% des victimes), et, ces armes utilisées sont le plus souvent non règlementées, vendues à des pays en conflits et qui pullulent dans les mains des personnes non avisées (cas enfants soldats).

Il y a plus de 8 millions d’armes léger qui circulent dans le monde et plus de 300000 personnes tués par les armes classiques.

Les principaux fabricants et fournisseurs d’armes pour les pays en conflits sont loin de penser à une régularisation du marché des armes ceci pour réfléchir sur un traité du commerce des armes. Car, ils en tirent profits du carnage de leur produit et pensent être maître du monde.

Après avoir armé un groupe de personne pour se révolter contre un gouvernement légitime, on se met à qualifier se groupe de « rebelle ».

A quand le traité sur le commerce des armes ? Et, jusqu’à quand les armes auront le dessus sur la raison ?

arme AK47

FACE THE WORLD TO ARMS

arme léger colt

 

 

 

 

Not a day goes by that we do not talk about death. Death but not just any, were the victims died as a result of armed combat.
The problem is that the main victims are mostly civilians (80% of victims), and the weapons used are mostly unregulated, sold to countries in conflict and which abound in the hands of non-notified (if child soldiers).
There are more than 8 million small arms circulating in the world and more than 300,000 people killed by conventional weapons.
Leading manufacturers and suppliers of arms to countries in conflict are far from thinking a regularization of the arms market to reflect this on a treaty on the arms trade. Because they derive profits from the carnage of their product and think they rule the world.
After arming a group of people to revolt against a legitimate government, we start to describe group of « rebel. »
When will the Treaty on the arms trade? And until when weapons will prevail over reason?

arme AK47

FEMME, MERE ET DEFENSEUR DES DROITS HUMAINS.

Dans le monde entier, des femmes subissent des discriminations et voient leurs droits bafoués du seul fait de leur sexe.

Dans bons nombres de pays, les femmes surtout celles qui défendent les droits de l’homme subissent tellement des menaces comme : l’insécurité, la discrimination, la marginalisation, l’humiliation et surtout des agressions sexuelles ; tout cela malgré la convention sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes adopté le 18 Décembre 1979 par l’assemblée générale des Nations Unies.

Vu les conditions dans lesquelles elles travaillent, ces femmes mères et défenseurs des droits humains se sentent toujours fortes et confiantes dans l’exercice de leurs fonctions.

NON A L’EXPLOITATION DES ENFANTS

Le temps de vendre les êtres humains est revolu. Avant l’on pense que cette main d’œuvre pouvait faire développer leur pays ; à croire que le destin de ces derniers est de construire la prospérité des autres.

Dans le passé, c’était des bras valides et vaillantes de l’Afrique qui étaient vendus à l’extérieur, mais aujourd’hui après l’abolition de ce commerce de la honte, ce sont nous même qui livrons nos enfants à l’exploitation. Le pire est de remettre cet enfant à un membre de la famille ou non qui aurait proposé aux parents de scolariser cet enfant chez eux ou de lui donner une vie meilleure.

Ce que nous déplorons, est la façon dont ces enfants sont traités chez leur nouvelle famille d’accueil ; d’autres vont jusqu’à livrer ces enfants à d’autres contre de l’argent.

Il est temps que nous changeons le cours des choses en dénonçant ce genre d’exploitation.

NON AUX SURCHARGES DES PASSAGERS

Le surcharge qui consiste à transporter plus des passagers dans une voiture ou sur une moto, est un phénomène très récurrent dans bons nombres de pays.

Malgré les lois et rectrictions, certains continuent toujours par le faire. Or ce phénomène a des conséquences comme l’insuffisance des ceintures de sécurité pour les voitures et, l’exposition a tout danger lorsqu’on est à moto.

Prenons soins de nous car la vie est un cadeau.